Test des R-PUR NANO ONE et R-PUR NANO LIGHT : notre avis

Test des R-PUR NANO ONE et R-PUR NANO LIGHT : notre avis

Fabriqué en France et lauréat du Grand Prix de la ville de Paris en 2018, le masque antipollution Nano V2 de R-PUR s’est vite imposé comme le haut de gamme sur le marché concurrentiel des masques antipollution. R-PUR aurait pu choisir de se reposer sur ses lauriers et surfer sur le succès de ce masque, mais ce n’est pas le genre de la maison. 

Le Nano V2 a évolué pour donner le Nano One et le Nano Light. Ce qui était déjà l’un des meilleurs masques sur le marché pour protéger les citadins contre la solution a réussi l’exploit de s’améliorer, en s’adaptant aux besoins de chacun selon l’usage qu’il en fait.

Quelles sont les différences entre ces masques antipollution ? Quel est le plus adapté à vos besoins ?

Nous avons testé pour vous ces produits et répondons dans cet article à toutes les questions que vous vous posez (et même à celles que vous ne vous posez pas !)

Technologie
4.75/5
Ergonomie / Confort
4.5/5
Design
4.5/5
Prix
3.8/5

Avis Global :

Les masques Nano (one et light) de chez R-PUR sont les valeurs sûres en terme de masque antipollution. Les masques sont connectés et possèdent un taux de filtration supérieur à 99,98%. C’est actuellement ce qu’il se fait de mieux en terme de masque antipollution et anti-poussière dans le monde.

4,8
4.8/5

Est-ce que ce masque filtre vraiment bien ?

Oui, sans aucun doute.

De même que pour le NANO V2, le NANO ONE et le NANO Light utilise une technologie de NANO filtration qui permet de retenir les nanoparticules jusqu’à 50 nanomètres, soit 0,05 micron. En comparaison, le standard européen FFP3 filtre les particules fines jusqu’à 0.5microns : la gamme NANO de R-PUR offre donc une filtration 10 fois plus fine, qui protège efficacement pendant les pics de pollution.

Pour vous donner la possibilité de respirer un air propre et sans odeur désagréable, ce masque utilise aussi un filtre charbon actif à l’efficacité prouvée. De plus, un joint hermétique de qualité permet de s’assurer qu’il n’y a pas de fuite, et que tout l’air respiré est bien filtré.

Lorsque les performances du masque antipollution NANO commencent à baisser, il suffit de remplacer le filtre pour profiter de nouveau d’une excellente qualité de filtration. Ces changements se font toutes les 6 semaines dans le cas d’une utilisation intensive (plusieurs heures par jour) dans une qualité d’air très pollué (nous ne citerons pas de ville), ou toutes les 15 semaines pour une utilisation moyenne (1 à 2 heures par jour) dans un endroit où la pollution est moins présente.

Un point très important à préciser : il n’y a aucune différence entre le NANO ONE et le NANO LIGHT au niveau de la performance de filtration. Les deux modèles utilisent la même technologie de nanofiltration, et la légèreté du Nano Light n’est pas un signe de moindre qualité. Les différences se situent à un autre niveau, comme nous le verrons plus loin.

Est-ce que ce masque est confortable ?

La gamme de masques antipollution NANO mise tout sur la performance et la qualité de l’air respiré, l’ergonomie et le confort passant au second plan.

Mais chez R-PUR, même les secondes priorités sont prises au sérieux, et le modèle à taille unique s’adapte à une grande majorité de visages, de différentes tailles et formes. Les différents réglages et les joints étanches permettent au masque de fonctionner parfaitement en toutes circonstances. 

Cependant, il faut bien avouer que, dans certains cas, ceci se fait au détriment du confort, et plusieurs utilisateurs se sont plaints d’une gêne au niveau du nez qui, chez de rares personnes, a été rédhibitoire.

Pensé pour être utilisé tout en portant un casque, avec ou sans lunettes, les masques antipollution NANO sont pensés pour ceux qui se déplacent sur deux roues en ville… et ces nouveaux modèles apportent une innovation qui plaira aussi bien aux motards qu’aux cyclistes.

L’un des grands problèmes du masque antipollution est la difficulté pour respirer en cas d’efforts. Ce problème n’existe plus avec le NANO Light, pensé pour les cyclistes et les joggers. La face extérieure, plus légère et perméable, permet une prise d’air bien plus importante qui facilite la respiration. Un gain en confort que tous les sportifs apprécieront !

De son côté, le NANO One a été développé en pensant aux motards, qui roulent plus vite et peuvent être gênés par le froid. La face extérieure a donc été renforcée, rendue plus épaisse et résistante au froid, pour permettre aux motos et scooters de rouler sans avoir le bout du nez gelé.

Et au niveau du prix ?

Il ne fait aucun doute que les masques anti-pollution de R-PUR sont des masques  premium, aux performances bien supérieures à la vaste majorité des autres masques disponibles sur le marché. Les innovations apportées sont un véritable plus, et la fabrication française a bien entendu un coût.

C’est certain que le NANO ONE et le NANO Light sont des masques antipollution haut de gamme assez chers, il ne faut pas se voiler la face. Mais la véritable question est : est-ce que ce prix semble justifié ?

Et la réponse est que oui, tout à fait.

Il ne s’agit pas ici d’un prix gonflé de manière illogique, juste parce que le produit est à la mode. C’est évident que ce masque n’est pas accessible pour tout le monde, mais ceux qui peuvent se le permettre ne regretteront pas leur achat.

Je ressemble à quoi avec ce masque ?

Alors, c’est sûr que le masque antipollution n’est pas encore un accessoire de mode qui vous rend plus attractif aux yeux des autres…

Mais R-PUR a fait de gros efforts au niveau du design de la gamme NANO. Discret et moderne, il permet de ne pas ressembler à Darth Vader lorsque l’on se promène en ville et évite que tout le monde se retourne à votre passage en se demandant de quelle planète vous débarquez. 

Existant en différents motifs et couleurs, il peut se combiner avec vos vêtements, votre casque, votre équipement de sport… C’est un détail, mais cela permet d’avoir la sensation d’avoir un équipement complet, plutôt qu’une collection d’accessoires dépareillés.

Au final, les masques de la gamme NANO font partie des plus élégants et faciles à porter su moment.

Et les sportifs qui ont choisi le masque antipollution NANO Light découvriront un autre de ses avantages lorsque la nuit tombe. La face extérieure est équipée d’une surface réfléchissante qui augmente votre visibilité dans l’obscurité. Un gain de sécurité appréciable pour ceux qui n’ont pas la possibilité de faire du sport en pleine journée.

Est-ce qu’il y a d’autres avantages ou inconvénients ?

Aussi bien le Nano One que le Nano Light sont livrés dans un emballage élégant, qui contient le masque et un filtre intégré permettant de l’utiliser immédiatement sans avoir besoin d’acheter une recharge.

L’étui de transport rigide s’avère extrêmement utile si vous devez mettre votre masque dans une valise, ou le ranger dans votre armoire, et que vous ne souhaitez pas le retrouver tout écrasé.

De même, le sac de lavage prend toute son importance lorsque l’on réalise que, même après être passé plusieurs fois à la machine, le masque est encore en parfait état.

Enfin, R-PUR propose aussi une application très utile, disponible sur Android et iOS, qui vous tient informé de la qualité de l’air dans la zone où vous vous trouvez. Cette information essentielle sur les niveaux de pollution vous aide aussi à savoir quand changer les filtres pour qu’ils conservent toute leur efficacité.

Toutefois, cette application, bien qu’extrêmement intéressante et utile, est aussi un peu frustrante par son côté « peut mieux faire ». On reste avec la sensation que quelques options très simples (comme entrer une utilisation quotidienne plutôt qu’hebdomadaire par exemple) auraient apportée un gros plus. Peut-être une mise à jour à venir bientôt ?

NANO ONE ou NANO LIGHT: quelles sont les différences?

Les masques antipollution ont bien plus de points communs que de différences. Ainsi, les deux bénéficient de la technologie de nanofiltration, utilisent les mêmes filtres, et offrent exactement la même performance.

Mais alors, pourquoi créer deux gammes de masques ?

Chaque masque a été pensé pour une utilisation différente, et optimisée pour les motards (NANO ONE) ou les cyclistes et joggeurs (NANO Light).

Le masque NANO ONE a vu sa partie frontale extérieure renforcée. Elle est plus épaisse et plus résistante au froid. Ceci représente un gain de confort notable en hiver, lorsque l’on circule à pleine vitesse en hiver sur son scooter, et que l’air frais a vite fait de nous geler le bout du nez. 

Au contraire, la face extérieure du masque NANO Light a été allégée et rendue plus respirante. L’avantage est évident pour tous les sportifs : la respiration est facilitée, même en plein effort, et sans perte de la qualité de filtration. De plus, un tissu réfléchissant a été utilisé, ce qui permet d’augmenter la visibilité la nuit. Sans aucun doute, c’est un plus de sécurité que les sportifs nocturnes apprécieront.

Présentation vidéo

Mathieu l’un des 2 co-fondateur de R-Pur nous explique toute l’histoire derrière ce masque antipollution.

Points forts

✔️ La nanofiltration qui élimine même les particules les plus fines.
✔️ L’excellente respirabilité du modèle NANO Light .
✔️ Le design discret, élégant et moderne.
Les accessoires et l’application, un bonus appréciable.
✔️ Marque Française. 🇫🇷

Points faibles

❌ Le prix, qui en fait un produit difficilement accessible pour certains.

En conclusion

La gamme de masque anti-pollution Nano de R-PUR est tout simplement ce qu’il se fait de mieux au monde. On peut être fier de cette entreprise française qui a été capable de développer et de faire fabriquer en France  un masque anti-pollution 10 fois plus efficace que la plus haute norme européenne. Malgré un prix élevé, on ne peut que vous orienter vers cette marque si vous en avez les moyens !

Voir aussi :