Test du masque antipollution Respro Ultralight : notre avis

Actifs depuis 1993 sur le marché, les Britanniques de Respro sont rapidement devenus une référence sur le marché des masques anti-pollution.

Avec leur nouveau masque Respro Ultralight, ils nous offrent un masque facile à porter et très efficace pour filtrer les particules fines. Adapté aussi bien à ceux qui vont au travail en vélo ou à pied qu’à ceux qui souhaitent faire du sport en milieu urbain, il fait le bonheur des citadins qui souhaitent prendre soin de leurs voies respiratoires.

Après avoir testé pour vous ce masque, voici un petit résumé de nos remarques.

Technologie
4/5
Ergonomie / Confort
3.5/5
Design
3.75/5
Prix
3/5

Avis Global :

Conçu pour les sportifs, ce masque antipollution Ultralight de chez Respro est idéal en environnement urbain. Que ce soit pour les cyclistes ou les joggeurs, ce masque viendra se fixer sans trop de problème quelque soit votre morphologie. Le masque Ultralight de chez Respro est sans aucun doute l’un des masques les plus confortables et les plus adaptés lorsqu’il s’agit d’effectuer une activité physique.

3,6
3.6/5

Est-ce que ce masque filtre vraiment bien ?

Avec son filtre de type HEPA, le masque antipollution Ultralight de Respro offre de sérieuses garanties. Au cas où vous ne le saviez pas encore, le filtre PM2.5 signifie qu’il est capable de retenir les particules d’un diamètre supérieur à 2.5 microns, ce qui inclut non seulement la poussière et les différents pollens, mais aussi la plupart des particules de pollution issues de la combustion.

Grâce à ses matériaux élastiques, il est parfaitement étanche ce qui assure une filtration encore plus performante contrairement à certains masques dont le filtre est excellent mais qui malheureusement ont des « fuites » par lesquelles entre les poussières.

Pour préserver toutes les qualités de filtration, il est cependant recommandé de changer les filtres régulièrement. Le fabricant recommande tous les mois, mais c’est à adapter selon votre utilisation. Si vous l’utilisez seulement une demi-heure par jour pour aller au travail dans un endroit au niveau de pollution relativement peu élevé, les filtres dureront bien plus longtemps. Mais si vous faites du sport deux heures par jour en pleine ville, vous risquez d’être surpris par la quantité de poussière prise dans le filtre après seulement trois semaines !

Est-ce que ce masque est confortable ?

Oui, le masque est très confortable à porter. Léger et parfaitement étanche, il se fait presque oublier lorsqu’on le porte. Les deux valves de type Powa permettent de bien respirer même pendant un effort modéré, et c’est très certainement l’un des meilleurs masques pour faire du sport tout en se protégeant les poumons. Il faut cependant bien garder en tête que cela reste un masque antipollution, et la respiration est évidemment plus difficile que sans masque : en cas d’effort élevé ou d’utilisation prolongée (supérieure à une heure), on ressent une certaine gêne.

Il est toutefois bon de savoir que, si le Respro Ultralight est très confortable et étanche, il n’est pas particulièrement facile à mettre au début et il faut bien prendre son temps pour choisir la bonne taille de masque et trouver les réglages qui s’adaptent le mieux à sa morphologie. Les impatients qui ne prennent pas les quelques minutes nécessaires la première fois pour bien fixer le masque sur le visage risquent d’avoir des problèmes d’étanchéité et/ou de douleur au niveau du nez.

Respro mets également un guide des tailles à disposition à cette adresse.

Et au niveau du prix ?

Le masque filtrant Respro Ultralight n’est pas le moins cher de sa catégorie, mais il offre d’excellentes performances aussi bien au niveau de la filtration que de la respirabilité. Fabriqués avec de matériaux de qualité et par une marque sérieuse, on peut espérer que ce masque ait une durée de vie de plusieurs années, ce qui rentabilise l’investissement initial.

Au final, le surcoût de ce masque semble être plutôt lié à sa fabrication en Grande-Bretagne plutôt qu’à des coûts marketings exorbitants.  Ce n’est donc pas le meilleur rapport qualité-prix sur le marché, mais cela nous semble tout à fait raisonnable au vu des performances offertes et de sa fabrication en Europe.

Je ressemble à quoi avec ce masque ?

Le masque antipollution Respro Ultralight est disponible en noir intégral, en vert olive avec les valves noires, ou en couleur sable avec les valves blanches. Avec ses quatre tailles et sa fabrication en tissu élastique, il s’adapte bien aux contours du visage et évite l’effet « Dark Vador » de certains masques.

C’est donc un masque anti-pollution plutôt discret et facile à porter sur le chemin du travail, ou pour faire du sport en ville.

Points forts

✔️ Les très bonnes performances au niveau de la filtration
✔️ Le confort et la respirabilité
✔️ La facilité pour trouver des filtres de rechange

Points faibles

❌ Les possibles difficultés initiales pour bien positionner le masque, qui risquent d’en rebuter certains

Est-ce qu’il y a d’autres avantages ou inconvénients ?

Le masque anti-pollution Ultralight de Respro est livré avec un sac de rangement en nylon qui permet de le protéger et de l’emmener facilement un peu partout.

Les filtres de rechange sont faciles à trouver à un prix acceptable, et les remplacer n’est pas difficile. On aurait aimé que la durée de vie de ces filtres soit un peu plus longue, mais cela dépend surtout de la qualité de l’air filtré.

En conclusion

Le Respro Ultralight est un masque anti-pollution qui offre de bons résultats à tous les niveaux. Il filtre bien, est confortable à porter, a un look sympa et quelques accessoires utiles : que demander de plus à un masque ?

Son prix est certes un peu plus élevé, mais cela nous semble justifié et ne devrait pas constituer un problème pour ceux qui apprécient la qualité européenne.

Le masque Ultralight est donc un excellent produit pour ceux qui cherche un bon masque anti-pollution, sans pour autant vouloir un masque de qualité industrielle.

Voir aussi :